jeudi 3 août 2017

NEYMAR : LES GROS MENSONGES DE GERALD DARMANIN...

Résultat de recherche d'images pour "neymar au PSG + dessins"

L’attaquant brésilien devrait percevoir 30 millions d’euros net annuel au PSG. Bercy se frotterait les mains ? 

L’arrivée de Neymar au PSG pourrait être une bénédiction pour les caisses de l’Etat. Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, n’a pas caché sa joie jeudi sur France Inter :

Résultat de recherche d'images pour "du pain et des jeux"Résultat de recherche d'images pour "du pain et des jeux"

Selon les calculs du fiscaliste Michel Taly, si Neymar perçoit un salaire net de 30 millions d’euros par an, comme évoqué par la presse, le PSG verserait pratiquement une somme équivalente à l’Etat, répartie pratiquement à parts égales en impôt sur le revenu (15 millions) et en charges sociales (15 millions).

Ça c'est pour les blaireaux qui croient que l'argent du Qatar peut faire oublier que ce Pays a du sang sur les mains...Mais ça les blaireaux, ils le savent déjà, ce qui prouvent que tous ces braves gens, qui emmènent leurs gamins voir le PSG au stade, ont "une conscience à deux vitesses" et pour le coup je donne raison au gouvernement Macron de vouloir les réduire à l'état d'esclaves, car ils ne méritent pas mieux, moi perso, j'irai encore plus loin que Macron, le pied sur la tronche, juste de quoi les laisser respirer un peu...Mais vous verrez ça viendra, mais comme sous la Rome Antique, ils iront encore sacrifier au "Veau d'Or", suppliant d'avoir du pain et des jeux...Pauvre France qui a perdu toute dignité...


Bref pour revenir à nos moutons, vous croyez que ces stars du foot, n'ont pas une armée d'avocats et de fiscalistes capables de réduire sensiblement, voir totalement leurs impôts ? Si oui, c'est que vous êtes bien naïfs...

Pour ceux qui ont la mémoire courte :

Accusé de fraude fiscale, Neymar est dans le viseur de la justice brésilienne

Une partie des biens de Neymar a été gelée par la justice brésilienne. Elle accuse la star du FC Barcelone de fraude fiscale. Son entourage dément.

Neymar est dans le viseur de la justice de son pays. Elle a ordonné vendredi de geler une partie de ses actifs, pour une valeur de 188,8 millions de réais (soit 42,17 millions d'euros). "Il a été appliqué une amende de 150% (...) et on lui demande le paiement de 188,8 millions de réais", a affirmé le juge Carlos Muta dans sa sentence diffusée vendredi. Du total, 15,9 millions de dollars correspondent à l'impôt sur le revenu impayé entre 2011 et 2013 et le reste aux amendes et intérêts, précise le juge.
D'après le juge, le joueur brésilien de 23 ans est soupçonné de fraude aux impôts entre 2011 et 2013, quand il jouait à Santos, le club brésilien qui l'a découvert, puis lors de son transfert au FC Barcelone en mai 2013. Une des transactions douteuses est le paiement que lui a fait le Barça deux ans avant son transfert en "droits préférentiels", qui d'après le parquet espagnol se sont montés à 10 millions d'euros, et sur lesquels il n'a pas payé d'impôts, selon le service des impôts brésiliens.

Son entourage dément

Une partie des biens des compagnies du groupe Neymar au Brésil, évalués à 244,2 millions de réais (61,2 M USD), ont également été gelés puisque d'après une déclaration de biens datant de fin 2013, la star du football n'était titulaire comme personne physique que de 8,05% du patrimoine du groupe. Le juge considère que Neymar est le "seul responsable de l'obtention des revenus" de ces entreprises qui ont déjà des dettes antérieures envers le fisc brésilien de 1,1 million de dollars.
Les irrégularités dans le transfert au FC Barcelone ont déclenché une réaction en chaîne d'actions judiciaires au Brésil et en Espagne. La transfert a été déclaré au départ à 57,1 millions d'euros (40 millions pour la famille de Neymar et 17,1 pour le Santos) mais la justice espagnole estime que la somme versée par le Barça a été d'au moins 83,3 millions d'euros. Soupçonnés d'avoir dissimulé au fisc le montant réel du transfert, le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, son prédécesseur, Sandro Rosell, et le club lui-même ont été accusés de fraude fiscale et sont dans l'attente de leur jugement.
L'entourage du joueur a nié en bloc les accusation portées à son encontre. Ses parents ont envoyé un communiqué au journal brésilien Globo alors que ses avocats ont déjà fait appel de la décision prise par la justice de son pays. Le communiqué explique notamment que ce sont des sociétés dans lesquelles Neymar n'a pas de parts qui sont propriétaires de certains de ses droits : "Il ne peut déclarer quelque chose dont il n'est pas le propriétaire".
Et vous les croyez assez cons pour payer des impôts en France ?
Source : http://www.eurosport.fr/football/liga/2015-2016/accuse-de-fraude-fiscale-neymar-est-dans-le-viseur-de-la-justice-bresilienne_sto4926326/story.shtml
Résultat de recherche d'images pour "L'argent du qatar pue"

Pas d’impôts sur les 222 millions

Les fiscalistes interrogés doutent que Bercy puisse arrondir ses revenus fiscaux grâce à la clause libératoire de 222 millions qui doit être payée par la star brésilienne au Barça. Et ce, même si Gérald Darmanin a garanti que ses services allaient analyser de près le montage financier du transfert. Il semblerait en effet que ce soit un fonds souverain du Qatar (pays propriétaire du PSG) qui verse la somme nécessaire à Neymar pour qu’il puisse lever sa clause libératoire. Or, si le club parisien s’en était acquitté, cela aurait été considéré comme une avance sur salaire et aurait déclenché le paiement d’impôts.
Résultat de recherche d'images pour "qatar + esclavage coupe du monde"
Hé, les blaireaux ! Quand vous oserez emmener vos enfants au Qatar voir la Coupe du Monde, ou simplement la regarder à la télé, ayez au moins une pensée pour les 4000 morts que vos footballeurs chéris fouleront aux pieds tous les jours que Dieu fait, sans parler des soupçons de terrorisme qui pèse sur le Pays... 
Résultat de recherche d'images pour "qatar + esclavage coupe du monde"
D'après des documents confiés par l'ambassade du Népal à Doha au journal britannique The Guardian, au moins 44 ouvriers népalais employés sur des chantiers de construction des sites de la Coupe du monde 2022 au Qatar sont morts entre le 4 juin et le 8 août. Jeunes pour la plupart, ils ont été victimes d'attaques et insuffisances cardiaques ainsi que d'accidents sur leur lieu de travail. Tous exerçaient dans des conditions d'exploitation qui s'apparentent à de l'esclavage moderne.
UNE "PRISON À CIEL OUVERT

Au rythme actuel des décès sur les chantiers au Qatar, au moins 4 000 ouvriers pourraient mourir dans l'Emirat avant même le coup d'envoi du Mondial 2022, a accusé la Confédération internationale des syndicats dans les colonnes du Guardian jeudi.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/09/26/des-esclaves-nepalais-morts-au-qatar-sur-les-chantiers-de-la-coupe-du-monde_3484869_3242.html#Uth35dmayeEkzD0u.99


Ils veulent des cadeaux...qui ?
Mais nos politiques bien sur...