Souvenez-vous, en juin 2016, la réunion du groupe Bilderberg avait sélectionné deux personnalités politiques français. Quelques mois plus tard, ces deux personnalités politiques ont été placées aux postes clés :
  • Édouard Philippe est devenu Premier ministre.
  • Sylvie Goulard est devenue ministre des Armées (c’est nouveau : la France n’est plus une nation, la France est devenue une région d’un ensemble plus vaste : l’Union européenne ; donc on vient de supprimer la Défense nationale. Normal : il n’y a plus de nation).
En juin 2014, le Groupe Bilderberg avait sélectionné deux hommes politiques. Là encore, ils viennent d’être placés aux postes clés :
  • Emmanuel Macron est devenu président de la République.
  • François Baroin est devenu chef de l’opposition.
En juin 2017, le Groupe Bilderberg n’a plus du tout besoin de sélectionner des hommes politiques français : ils ont déjà placé leurs pions.
x

Sept Français triés sur le volet pour défendre la cause Bilderberg

x
En juin 2017, l’accent est donc mis sur les journalistes, les éditorialistes, les faiseurs d’opinion. Objectif : Obtenir un bourrage de crâne par l'intermédiaire des médias français pour expliquer que la construction européenne, c’est génial, que l’Union européenne, c’est génial, que l’euro, c’est génial, que la future armée européenne, ça va être génial, etc.

En 2017, le Groupe Bilderberg a donc sélectionné, pour faire sa propagande médiatique, sept Français, tous européistes, tous chargés de répandre la bonne parole européiste :


Thomas Buberl
07/07/2016 : Macron permet aux clients fortunés d’Axa d’accéder au Private-Equity…Mais chuttt, ne parlez pas de mélange des genres S.V.P...
x
Axa France et Nextstage lancent la première Unité de Compte en Private-Equity dans le cadre d’un contrat d’Assurance-Vie. Le lancement a été réalisé en présence de : 
  • Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique
  • Thomas Buberl, Directeur Général du Groupe Axa
  • Grégoire Sentilhes, Président de NextStage
  • Olivier Mariée, Directeur des activités épargne et Wealth Management d’AXA France
 D’après le communiqué officiel, cette UC NextStage Croissance sera réservée aux clients fortunés...

François Lenglet nommé pour la France, Ministre de la propagande par le Groupe Bilderberg ?

François Lenglet, un « journaliste » au Bilderberg
INFO PANAMZA. Surpris par une caméra lors de son arrivée aux États-Unis, le Monsieur Économie de France 2 a prétendu faire son «travail de journaliste» en se rendant au rassemblement ultra-secret du Bilderberg. Le 02.06.2017 à 13h01. 
  • Henri de Castries, ancien patron d’AXA, président de l’Institut Montaigne
  • Nicolas Baverez, journaliste, éditorialiste de l’hebdomadaire LE POINT
  • Thomas Buberl, (ci-dessus) patron d’AXA
  • Christine Lagarde, patronne du FMI
  • François Lenglet, journaliste sur France 2
  • Benoît Puga, ancien chef d’état-major
  • Bruno Tertrais, patron de la Fondation pour la recherche stratégique
Aux origines !


JPEG - 36.1 ko

Première réunion du Groupe, à l’hôtel Bilderberg (1954)

Chaque année, depuis 1954, une centaine des plus éminentes personnalités d’Europe de l’Ouest et d’Amérique du Nord se réunissent —à huis clos et sous très haute protection— au sein du Groupe de Bilderberg. Leur séminaire dure trois jours et rien ne transparaît de leurs débats.
La première réunion
70 personnalités, issues de 12 pays, participent à la première réunion du Groupe. C’est un séminaire de trois jours, du 29 au 31 mai 1954, près d’Arnhem (Pays-Bas). Les invités sont répartis dans deux autres hôtels avoisinants, mais les débats se tiennent dans l’établissement principal qui donna son nom au Groupe.

Le Bilderberg devient une organisation
Un second congrès est donc organisé en France, du 18 au 20 mars 1955. À Barbizon.
Progressivement l’idée que ces congrès seront annuels et qu’ils nécessitent un secrétariat permanent s’impose.
Actuellement, les séminaires annuels rassemblent plus de 120 participants, dont toujours un tiers forment le noyau dur. Ils ont été sélectionnés par l’Alliance en fonction de l’importance de leurs relations et de leur capacité d’influence, indépendamment de leurs fonctions dans la société. Ainsi, ils restent membres du noyau dur lorsqu’ils changent de métier.
Voici la liste exacte de ce noyau dur, incluant les membres du Conseil d’administration, qui servent de devanture pour les invités, et des membres moins visibles pour ne pas effaroucher les nouveaux venus.
JPEG - 20.1 ko
Étienne Davignon, secrétaire général du Groupe de Bilderberg
Conseil d’administration
Josef AckermannBanquier suisse, directeur de la Deutsche Bank, vice-président du Forum de Davos.
Roger C. AltmanBanquier états-unien, ancien conseiller des campagnes électorales de John Kerry et Hillary Clinton, directeur de la banque d’affaire Evercore Partners Inc.
Francisco Pinto BalsemãoAncien Premier ministre socialiste du Portugal (1981-83), président-fondateur du plus important groupe de télévision portugais SIC. (T)
Fran BernabèBanquier italien, actuel patron de Telecom Italia (T)
Henri de CastriesPdg de l’assureur français AXA
Juan Luis CebriánDirecteur du groupe de presse écrite et audiovisuel espagnol Prisa.
W. Edmund ClarkBanquier canadien, PDF de Toronto-Dominion Bank Financial Group
Kenneth ClarkeAncien vice président de British American Tobacco (1998-2007), Garde des sceaux et ministre britannique de la Justice, vice-président du Mouvement européen UK.
George A. DavidPdg de Coca-Cola.
Étienne DavignonHomme d’affaire belge, ancien vice-président de la Commission européenne (1981-85), actuel vice-président de Suez-Tractebel.
Anders EldrupPdg de la société danoise des gaz et pétrole DONG Energy.
Thomas EndersDirecteur d’Airbus.
Victor HalberstadtProfesseur d’économie à l’université néerlandaise de Leiden, il conseille diverses sociétés telles que Goldman Sachs ou Daimler-Chrysler.
James A. JohnsonFinancier états-unien, il fut un des principaux responsables du Parti démocrate et un des artisans de l’investiture de Barack Obama. Il est vice-président de la banque d’affaire Perseus.
John Kerr of KinlochardAncien ambassadeur du Royaume-Uni à Washington, vice-président du groupe pétrolier Royal Dutch Shell (T)
Klaus KleinfeldPdg allemand du géant états-unien de l’aluminium, Alcoa.
Mustafa V. KoçPdg de la holding Koç, première entreprise turque.
Marie-Josée Drouin-KravisÉditorialiste économique dans la presse écrite et audiovisuelle canadienne. Chercheuse au très militariste Hudson Institute. Elle est la troisième épouse de Henry Kravis.
Jessica T. MathewsAncienne directrice des affaires globales au Conseil de sécurité nationale des Etats-Unis. Actuelle directrice de la Fondation Carnegie.
Thierry de MontbrialÉconomiste, directeur-fondateur de l’Institut français des relations internationales (IFRI) et de la World Policy Conference.
Mario MontiÉconomiste italien, ancien commissaire européen à la concurrence (1999-2005), co-fondateur du Spinelli Group pour le fédéralisme européen.
Egil MyklebustAncien président du patronat norvégien, directeur de Scandinavian Airlines System (SAS).
Matthias NassDirecteur adjoint du quotidien allemand Die Zeit
Jorma OllilaHomme d’affaire finlandais, ancien Pdg de Nokia, actuel président du groupe pétrolier Royal Dutch Shell.
Richard N. PerleAncien président du Conseil consultatif de Défense du Pentagone, il est un des principaux leaders des Straussiens (les disciples de Leo Strauss) et à ce titre, une figure majeure du néo-conservatisme.
Heather ReismanFemme d’affaire canadienne, Pdg du groupe d’édition Indigo-Chapters.
Rudolf ScholtenAncien ministre autrichien des Finances, gouverneur de la Banque centrale.
Peter D. SutherlandAncien commissaire européen irlandais à la concurrence, puis directeur général de l’Organisation mondiale du Commerce.Ancien directeur de BP. Actuel président de Goldman Sachs International. Ancien président de la section européenne de la Commission trilatérale, et vice-président de l’European Round Table of Industrialists, actuel président d’honneur du Mouvement européen Irlande.
J. Martin TaylorAncien député britannique, Pdg du géant de la chimie et de l’agroalimentaire Syngenta.
Peter A. ThielChef d’entreprise états-unien, Pdg de PayPal, président de Clarium Capital Management et à ce titre actionnaire de Facebook.
Daniel L. VasellaPdg du groupe pharmaceutique suisse Novartis.
Jacob WallenbergBanquier suédois, il est administrateur de nombreuses compagnies transnationales.
JPEG - 20.3 ko
Henry Kissinger, principal responsable des invitations au Groupe de Bilderberg
Membres cachés du noyau dur
Carl BildtAncien Premier ministre libéral de Suède (1991-94), ancien envoyé spécial de l’Union européenne puis de l’ONU dans les Balkans (1995-97, 1999-2001), actuel ministre suédois des Affaires étrangères. (T)
Oscar BronnerPdg du quotidien autrichien Der Standard.
Timothy C. CollinsFinancier états-unien, directeur du fond de placement Ripplewood. (T)
John ElkannPDG du groupe italien d’automobile Fiat (son grand-père Gianni Agnelli fut pendant quarante ans un des animateurs du Groupe de Bilderberg. Il a hérité de la fortune familiale après le décès de mort naturelle de son grand-père Giovanni et la mort prématurée de son oncle Edoardo. Cependant, des sources policières sont convaincues que Edoardo a été assassiné après qu’il se soit converti à l’islam chiite, de sorte que la fortune revienne à la branche juive de la famille).
Martin S. FeldsteinAncien conseiller économique de Ronald Reagan (1982-84), et actuel conseiller économique de Barack Obama. Il a aussi été conseiller de George W. Bush pour le Renseignement extérieur. Il enseigne à Harvard. (T)
Henry A. KissingerAncien conseiller de sécurité nationale des Etats-Unis et secrétaire d’Etat, personnalité centrale du complexe militaro-industriel US, actuel président de la société de conseil Kissinger Associates.
Henry R. KravisFinancier états-unien gestionnaire du fond de placement KKR. Il est un des principaux collecteurs de fonds du Parti républicain.
Neelie KroesAncienne ministre néerlandaise libérale des Transports, commissaire européenne à la concurrence, et actuelle commissaire à la société numérique.
Bernardino Léon GrossDiplomate espagnol, secrétaire général de la présidence du gouvernement socialiste de José-Luis Zapatero.
Frank McKennaAncien membre de la Commission de surveillance des services de renseignement canadiens, ambassadeur du Canada à Washington (2005-06), vice-président de la Banque Toronto-Dominion.
Beatrix des Pays BasReine de Hollande. Elle est la fille du prince Bernhard.
George OsborneMinistre britannique des Finances. Ce néo-conservateur est considéré comme un eurosceptique. Il faut comprendre par là qu’il est opposé à la participation du Royaume-Uni à l’Union européenne, mais qu’il est partisan de l’organisation du continent au sein de l’Union.
Robert S. PrichardÉconomiste canadien, directeur du groupe de presse écrite et audiovisuelle Torstar.
David RockefellerLe patriarche d’une longue lignée de financiers. Il est le plus ancien membre du noyau dur des Bilderbergers. Il est également le président de la Commission Trilatérale, une organisation similaire intégrant des participants asiatiques.
James D. WolfensohnFinancier australien ayant pris la nationalité états-unienne pour devenir président de la Banque mondiale (1995-2005), aujourd’hui directeur du cabinet conseil Wolfensohn & Co.
Robert B. ZoellickDiplomate états-unien, ancien délégué au Commerce des États-Unis (2001-05), actuel président de la Banque mondiale.
JPEG - 21.7 ko
David Rockefeller, conseiller du Groupe de Bilderberg


article complet ici : 
http://www.voltairenet.org/article169364.html
Merci du fond du coeur, sans vous, rien n'aurait été possible !