mercredi 1 février 2017

MACRON S'HABILLE EN PRADA OU L'ENFANT DU NOUVEL ORDRE MONDIAL (N.O.M)

 Afficher l'image d'origine

Emmanuel Macron, ex ministre de l’économie a participé à une réunion du groupe Bilderberg, qui s'est tenu à Copenhague les 31 mai et 1 juin 2014. Il y assistait en tant que conseiller de François Hollande à la présidence de la République.

Cette réunion s’est tenue, dans le mutisme habituel des "médias français". Le groupe Bilderberg réunit chaque année durant deux jours les principaux dirigeants économiques et politiques - ainsi que quelques journalistes - pour discuter des « affaires du monde ». Ce cénacle est un de ceux qui coordonnent l’application internationale du dogme néo-libéral.


 Résultat de recherche d'images pour "bilderberg 2014"
  
Henri de Castries, président de la compagnie Axa, préside le groupe Bilderberg. Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire international, Fleur Pellerin, alors secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur et maintenant ministre de la Culture, François Baroin, UMP, et Natalie Nougayrède, ex-directrice du Monde, journal possédé par MM. Bergé, Niel et Pigasse, étaient quelques-uns des membres de la réunion de Copenhague.

Macron traité de manipulateur ?

Bref,

Macron, c'est l'homme capable de vous dire droit dans les yeux, que vous n'êtes même pas foutu de vous payer un costume à 3000 euros, mais qui par bonté d'âme vous embauchera, à condition de ne pas demander de salaire, faut pas pousser quand même...

 Résultat de recherche d'images pour "le diable s'habille en prada"

Macron, c'est le diable qui s'habille en Prada, main de fer dans un gant de velours.

Macron, c'est le substitut même de la soupe populaire, qu'il vous servira une fois Président, en vous faisant passer cette mélasse pour du caviar...

Macron, c'est le plus grand danger qui guette la France et les Français, qu'une certaine élite, souhaite pourtant lui imposer.

Une élite qui s’est organisée depuis longtemps dans cette optique, j'ai nommé le groupe Bilderberg, qui se réunit chaque année pendant deux jours avec les principaux dirigeants économiques et politiques de la planète- ainsi que quelques journalistes inféodés- pour discuter des « affaires du monde » et ce, dans le plus grand silence.

De nombreux articles existent sur le « groupe Bilderberg » mais étonnamment cela n'intéresse pas grand monde et pourtant, nous frémissons quand nous relisons les propos de David Rockefeller, co-fondateur du Bilderberg  (Newsweek International, 1er février 1999) :


"Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l'entité adéquate pour le faire"

Le Bilderberg a été fondé en 1954 par ce dernier et le prince Bernhard des Pays-Bas.

A l’origine, c’est une sorte de club privé, afin de discuter des grands enjeux économiques et stratégiques, visant à terme une gouvernance mondiale avec l’OTAN comme commandement. Il réunit chaque année entre 100 et 150 participants, membres ou invités, qui débattent à huis clos d’un ordre du jour hautement stratégique.

Aux réunions annuelles du Bilderberg, on retrouve le gratin politique national et international, des présidents de multinationales et des journalistes de tendance 
libérale.

 Afficher l'image d'origine


Pas de conférence de presse, pas de journalistes non accrédités, et interdiction formelle de prendre des notes.

Une à deux semaines après leurs réunions, c’est le G8 ou le G20 qui s’ouvrent, attirant cette fois la plupart des médias de la planète. 

Exemples :  En 2003, la réunion du groupe Bilderberg s’est tenue à Versailles en même temps que le G8 qui se déroulait à Paris et c’est au G8 que sont concrétisées une partie des décisions prises par les Bilderbergers, dont certains sont présents également au G8. C'est le lieu où seraient choisis dit-on, les futurs présidents et premiers ministres, une thèse confirmée d'ailleurs par la participation à la conférence de Bill Clinton en 1991 et celle de Tony Blair en 1993.

Silence médiatique sur les réunions de l'élite mondiale et pour cause, la plupart des patrons de presse en sont membres..Mais c’est surtout en Europe que les médias sont silencieux. 

Aux états-unis, le New York Times a mentionné Bilderberg une vingtaine de fois depuis 1981, dont un article de 2004 intitulé « une conférence secrète pour dominer le monde ». D’autres articles dans le Washington Post, le Chicago Tribune et le Boston Globe mentionnent le groupe.


Macron est membre du Bilderberg

Résultat de recherche d'images pour "bilderberg + macron" 
Macron jusqu'à l'overdose, 
mais c'est pour votre bien...


Emmanuel Macron, le ministre de l’économie, a participé à une réunion du groupe, qui s'est tenu à Copenhague les 31 mai et 1 juin  2014. M. Macron y assistait en tant que conseiller de François Hollande à la présidence de la République.


Les médias, à coup de sondages favorables finiront donc pas l'installer dans la conscience collective comme un bon politique, qui œuvrera pour leurs intérêts. 

On a assisté au même phénomène avec DSK: de sondages en sondages, on a fabriqué un présidentiable. De là à affirmer que le Bilderberg contrôle les instituts de sondage, en plus que la plupart des médias français , il n'y a qu'un petit pas, car n'oublions pas que DSK avait aussi été convié au Bilderberg en son temps.

Résultat de recherche d'images pour "bilderberg + macron"
Vous voilà prévenu, miam, de la "viande à charbon" pas chère, quand aux Français...