USA : DONALD TRUMP POUR LES NULS...

Résultat de recherche d'images pour "guerre économique + trump"

Préambule : Je remets l'article ci-dessous, car il se passe un phénomène des plus inquiétants, l'Europe devenant le terrain de chasse favori de fonds de pensions étrangers gigantesques, qui s'amusent à jouer contre sa capacité à faire face aux enjeux mondiaux, allant même jusqu'à parier ces jours-ci 35 milliards de dollars " pour un seul fond de pension" contre les acteurs Européens et croyez moi, ces gens la, ne font pas dans la boule de cristal, ayant parfaitement analysé les décisions de Donald Trump en matière fiscale, lequel a déclenché une "guerre économique impitoyable'' que l'Europe ne peut gagner, faute de liquidités suffisantes. En effet, en fin stratège, Donald Trump est en passe de donner un second souffle à l'industrie américaine, laquelle, aura bientôt suffisamment de "cash" pour faire la pluie et le beau temps. Et que peut faire l'Europe pour contrer cela ? Je vous donne la réponse en mille...RIEN...Et ce n'est pas les paroles ''niaiseuses'' de "Bruno Lemaire" ces jours ci, qui changeront grand chose à l'affaire. Au final, l'Europe sans liquidité suffisante ne pourra que regarder passer le TGV américain et subir les coups de boutoirs incessants sur nos entreprises fragilisées par la nullité de notre classe économique (Carrefour n'étant que le signe avant coureur d'un désastre général à venir). Et vous savez pourquoi j'ai raison ? Tout simplement que quand tous les "merdias français" bavassent depuis quatre jours, sur les propos de L. Vauquiez, cela permet de cacher pendant ce temps, l'inaction du gouvernement Macron, l'arbre en quelque sorte, qui cache la forêt de la misère à venir... A bon entendeur...et bonne lecture...


Un tout petit exemple ou vous allez bientôt voir ces chiffres multipliés par deux ou trois : 

Mercredi 22 janvier, c'est Apple que le Financial Times a qualifié de « hoarder ». Et pour cause : l'agence de notation financière Moody's a chiffré à 150 milliards de dollars (près de 111 milliards d'euros) l'argent frais - le « cash » - dont dispose la firme à la pomme dans ses caisses. C'est un peu plus de 5 % du produit intérieur brut (PIB) français et bien plus que la valorisation de Facebook en Bourse (110 milliards de dollars)Dans son étude, qui englobe tout le secteur de la haute technologie, Moody's pointe la fortune colossale sur laquelle sont assis six géants - Apple, Microsoft, Google, Cisco, Oracle, Qualcomm - qui rassemblent 25 % du cash détenu par les entreprises américaines. A elle seule, Apple en concentre 10 %. Un montant qui a doublé depuis l'exercice fiscal 2010. Ça va faire mal, très mal...


Résultat de recherche d'images pour "LES GRANDS TRAVAUX DE DONALD TRUMP"
Il avait prévenu, plus rien ne sera jamais comme avant..Pour bien comprendre Trump, il faut d'abord commencer par l'écouter, ce que ne font pas vos médias, qui d'ailleurs se gardent bien de vous diffuser ses discours...

Trump n'invente pas des mots comme notre Jupiter qui se regarde le nombril, non, il parle droit au coeur des gens, sans détour et c'est pour cela qu'il a été élu et qu'il sera réélu...

Extraits de l'incroyable meeting de Trump en Floride, sous-titré en français (Fox News, 09/12/17,2h)

Résultat de recherche d'images pour "trump meeting jésus"
Posez vous sincèrement la question ? 
Qu'à donc fait Macron à ce jour à part parader ? Pour quels résultats ? Quels grands travaux ? Quels changements constatez vous dans votre vie de tous les jours (coût de la vie ? pauvreté ? chômage ? insécurité ? immigration ? etc...qu'est-ce qui a changé pour vous en mieux ?).
Résultat de recherche d'images pour "macron hélitreuiller"
Votre vie s'est-elle notablement améliorée ? La frime c'est bien, mais ça ne donne pas à manger... 

Et comparez à ce qu'a déjà réalisé Donald Trump, pas ce qu'on vous raconte sur BFMWC, non, ce que les américains eux, ressentent dans leur vie de tous les jours, avec un chômage au plus bas, la diminution de la pauvreté (les bons alimentaires sont en nets baisses), moins d'afflux dans les centres de l'armée du salut, une bourse qui bat des records tous les jours et qui contrairement à chez nous, permet la création de centaines de milliers d'emplois (2 millions 1/2 d'emplois créés à ce jour, en France combien ?), une immigration de masse stoppée net, des usines qui ferment au Mexique,  pour être rapatriées aux USA (Tim Cook de Apple, rapatrie 240 milliards de dollars et va créer 20.000 emplois sur le sol américain, tout simplement énorme...), des délocalisations de moins en moins nombreuses, des salaires à la hausse et chose "inouïe" même les inégalités régressent, de plus en plus de familles "noirs" devenant propriétaires, du jamais vu sous l'ère "Obama"qui préférait subir les émeutes raciales, pour mieux avoir à pleurnicher ensuite...Cerise sur le gâteau, la baisse importante des impôts certes pour les plus riches, mais aussi pour les classes moyennes, chose que n'a pas fait Macron chez nous, allant même jusqu'à faire les poches des retraités (la encore du jamais vu, mais dans le mauvais sens...). Enfin pour finir, l'article ci-dessous, et cela est à mettre à l'actif des Présidents précédents, quelques soient leur sensibilité politique, étant avant tout des "Américains" qui pensent d'abord $$$$$$, pendant que l'Europe elle, pense ''droits-de-l'hommiste'' se fichant pas mal du sort de sa propre population... 

ANALYSE - L'Oncle Sam produit 12 millions de barils par jour et passe devant l'Arabie saoudite, pour la première fois depuis 1975. Les États-Unis, déjà leader de la production de gaz, sont également devenus le premier producteur de pétrole au monde, pour la première fois depuis 1975. Selon la compagnie British Petroleum (BP), qui a publié mercredi une étude sur l'énergie mondiale, la production américaine s'élève désormais à 12 millions de barils par jour (mbj), contre 11 millions pour l'Arabie Saoudite, qui passe seconde après des décennies de règne absolu. "De loin la plus grosse croissance au monde". 

Résultat de recherche d'images pour "élevons notre niveau de conscience"Élevons notre niveau de conscience pour un monde meilleur !

PRIX DE SAINT-MAXIME, MERCREDI 21 FÉVRIER, QUINTÉ DU PMU A CAGNES-SUR-MER, JE GAGNE AUX COURSES AVEC JACKTURF

Handicap divisé - première épreuve - Réf: + 20 - Course D - 52.000 € - 1.600 mètres - Corde à gauche - Terrain standard (PSF) - Pour chevaux entiers, hongres et juments de 5 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er août 2017 inclus. Allocation : 52.000 € : Prix :24.440 €, 9.880 €, 7.280 €, 4.680 €, 2.860 €, 1.820 €, 1.040 €.

Arrivée 2017 : 16 partants :
6 Aprilios           H5 58 kg   (11)  15/1 (I.Mendizabal/J.M.Lefebvre)
15 Shanawest   F5 55.5 kg  (6)   10/1  (G. Benoist/N.Caullery)
4 Kayenne         F5 60 kg     (9)   16/1  E.Lacaille/P.Khozian)
11 Djoko            H5 57 kg     (7)   5.5/1 (M.Guyon/P.Sogorb)
9 Longray          H5  57.5 kg (3)    7/1  (C.Demuro/A.G.Botti)

Résultat de recherche d'images pour "Aprilios cheval"
Aprilios (9) lauréat de l'édition passée, visera le doublé !



1 Crépusculedesdieux H7  (6)  61,5 kg : G. Millet/J. Reynier : 4p4p(17)3p1p : Un costaud qui porte bien le poids et comme J. Reynier se voit dans les cinq malgré la corde 16, autant s'en méfier, sa forme étant au beau fixe. Bien sur le tracé (3 sur 3 sans victoire). G. Millet en symbiose avec lui (11 sur 11 dont 5 victoires).
Dans le quinté.

2 Ali Spirit (IRE) M5  (3)  60,5kg : A. Hamelin/F. Vermeulen : 7p5p(17)2p1p  : Il n'a pas
confirmé sa 5ème place quinté du 19 janvier, trouvant peut-être la distance trop
courte (1300 m), on peut donc être tenté de le racheter sur ce parcours ou il a déjà
gagné, étant bien meilleur sur PSF (9 sur 14 dont 3 victoires). A. Hamelin (8 sur 14 dont
3 victoires). A noter aussi, qu'on lui enlève les Australiennes, sans (20 sur 31 dont
9 victoires). F. Vermeulen confiant. Complet rachat attendu.

3 Walec (GB) H6 (10) 60,5 kg : J. Monteiro/N. Caullery : 5p(17)6p4p3p : On ne l'a plus
revu dans les quintés (5 sur 5 dont 1 victoire) depuis juillet 2016 pour P. Sogorb, se classant même deuxième de Groupe III en août 2016. Depuis il a nettement baissé
de pieds, se contentant de courir des courses à conditions. Donc, retour dans les handicaps sur un tracé à sa convenance (3 sur 4 dont 1 victoire). Que faut-il en 
penser ? N. Caullery semble un peu dans le flou, espérant une bonne place, mais
reconnaissant qu'il est difficile d'en faire une priorité à ce poids. Confié pour la
première fois à J. Monteiro (0 sur 5 pour l'écurie). Au final, l'impasse est tentante
mais vous savez ce que c'est avec les tocards de l'écurie, on joue le 11 dans ce
cas de figure et c'est le 3 qui rentre ou les deux... Méfiance...


4 Diway H6 (7) 60 kg : C. Soumillon/F. Vermeulen : 2p3p(17)1p1p : Troisième de son
seul essai sur le tracé, ce second atout Vermeulen (2-4) monte de catégorie ici
pour son premier gros handicap, dans un état de forme exemplaire et piloté par
l'ami Soumillon qui n'a encore jamais échoué avec (3 sur 3 dont 2 victoires). Dans
ces conditions, sans le voir spécialement gagner, il est difficile de ne pas le voir
au moins lutter pour les places. Dans le quinté.

5 Ommoy M5 (1) 60 kg : C. Demuro/C. Ferland : 2p2p(17)3p : Un C. Ferland/Augustin-Normand, qui dispute son premier quinté, ça attire forcément l'attention, d'autant que cette fois il sera confié à C. Demuro (2 sur 2 sans victoire) plutôt bien placé corde 1A noter qu'il n'a jamais couru dans des lots touffus, mais C. Ferland ne semble
pas inquiet de ce côté la, le trouvant maniable en course. Inédit à Cagnes, mais
bien sur PSF (2 sur 2 sans victoire). Au final, c'était un sujet très estimé en début de carrière, qui a été absent un an de novembre 2016 à décembre 2017 et qui vient de
devancer Golden Bridge, sixième du Jockey Club 2016 (Groupe I). Moralité, il
n'étonnerait pas en enlevant ce handicap. Possible révélation.

6 Kayenne F6 (9) 59,5 kg : F. Blondel/P. Khozian : 2p(17)4p2p3p : C'est la troisième
de l'édition 2017 sous 60 kg (corde 9), en forme et qui ne déçoit pratiquement jamais
sur ce genre de surface (17 sur 20 dont 4 victoires). F. Blondel (1 sur 1) qui vient de se classer deuxième avec elle, la connaîtra mieux cette fois. P. Khozian confiant. Au final, c'est la régularité faite cheval. Dans le quinté.

7 Yume M7 (11) 59 kg : M. Forest/P.& F. Monfort : 1p9p(17)4p1p : On le connaît bien
à ce niveau (7 sur 25 dont 2 victoires), venant en outre de prouver sa forme avec la
décharge de son apprentie M. Michel, pour sa première sortie sous la férule de
P. Montfort (ex S. Smrczek), qui mise sur son aptitude à la fibrée pour briguer un
lot (9 sur 21 dont 5 victoires). Confié pour la première fois à M. Forest. Au final, il a
montré fin décembre en 39 de valeur comme ici (1500 m, PSF,corde 13), qu'il pouvait
encore faire l'arrivée à ce niveau (). 3ème,4ème possible.

8 Arvios (GB) H6 (12) 58,5 kg : S. Pasquier/F.-X. Belvisi : 6p(17)2p15p13p : Il vient de
finir en trombe sur l'herbe de Cagnes, aussi bien sur le sable (5 sur 9 dont 1 victoire),
S. Pasquier (5 sur 9 dont 2 victoires), n'aura qu'à gérer sa corde 12, mais quand on voit
que cela n'a pas gêné R. Thomas en 2017 (corde 12) et I. Mendizabal l'an passé
(corde 11), on se dit que ça devrait aller. Au final, ils sont une demi-douzaine à pouvoir
remporter cette course, mais comme Dab, c'est le parcours qui fera la différence.
Lauréat en puissance .

9 Aprilios H6 (5) 58,5 kg : F. Veron/J.-M. Lefebvre : 2p8p(17)13p13p : Ce n'est autre que
le lauréat de l'édition 2017 sous 58 kg (corde 11) alors ma foi, encore mieux placé à
la corde cette année et arrivant en forme au bon moment, il a bien évidemment toute
ses chances. N'a jamais déçu sur le tracé (3 sur 3 dont 2 victoires). Dans le trio.

10 Keravnos H8 (8) 58,5 kg : A. Lemaitre/Y. Barberot : 7p(17)1p3p6p : Lauréat d'une seconde épreuve fin décembre, il n'a pas montré un mois plus tard pouvoir absorber
la pénalité de 3.5 kg, mais on lui accordera peut-être des circonstances atténuantes sous la lourde charge de 64.5 kg (7ème à la suite d'une fin de course séduisante).Au final, performant sur le sable d'habitude (17 sur 26 dont 7 victoires) et s'entendant bien avec A. Lemaître (3 sur 6 dont 2 victoires) on évitera de le condamner hâtivement. 4ème,5ème possible.

11 Flag Fen (GB) H5 (14) 58 kg : G. Benoist/N. Caullery : 4p8p(17)15p10p : Deuxième
atout N. Caullery (3-11), expérimenté à ce ne niveau (4 sur 8 dont 1 victoire) qui
connaît un sans faute sur ce tracé (2 sur 2 dont 1 victoire) et qui aurait tout aussi
bien pu terminer deuxième récemment avec un peu plus de chance. G. Benoist
(4 sur 6 dont 2 victoires). N. Caullery confiant pour la victoire. Aurait pu disputer le
quinté du 14 février remporté par Mézidon. La course choisie donc.

12 Imprimeur (IRE) H6 (2) 56,5 kg : N. Perret/P. Khozian : 12p(17)5p10p6p : Cheval
imposant, sa rentrée (2 mois) sur les 2000 m de Cagnes, lui aura au moins profité à défaut d'avoir été transcendante. On devrait donc le voir cette fois sous son meilleur
jour, P. Khozian (6-12) misant sur ses origines, pour le voir se révéler sur cette distance qu'il abordera pour la première fois, n'ayant jamais couru en-dessous de
1800 m (2ème). N. Perret (1 sur 5 sans victoire). PSF (8 sur 13 dont 1 victoire). Au final
il tourne autour du pot dans les quintés (7 sur 13 sans victoire), bien placé à la corde et au poids, il peut étonner dans ce lot finalement assez moyen. Un pari à tenter.

13 Il Pittore H7 (13) 56 kg : P. Bazire/A & G. Botti : 4p(17)3p4p5p : D'une régularité sans faille depuis avril 2017 (8 sur 8 dont 2 victoires) il est plutôt bien situé au poids ici en 36.5 de valeur, ayant fini 8ème (tout près) de son seul quinté en 37.5 de valeur sur les 1300 m PSF de Deauville. Un spécialiste du sable (16 sur 21 dont 4 victoires), très à l'aise sur ce tracé (2 sur 2 dont 1 victoire). P. Bazire premier Jockey de l'écurie en selle (1 sur 5 sans victoire). Au final, A.G. Botti a fini cinquième de cette course en 2017 avec Longray (C.Demuro), il peut offrir ici son premier quinté à Pierre Bazire, sa petite rentrée (39 jours) sous 60 kg (4ème) sur la distance, ne devant rien au hasard.
Ma découverte.

14 Siyaka F5 (6) 56 kg : M. Guyon/V. Luka : (17)6p5p5p1p : Pas revue en piste depuis
deux mois, Vaclav Luka (ex. Carina Fey) nous garantie cependant sa forme, ayant
toujours travaillé, même s'il est vrai que rien ne remplace la compétition. Bien à ce
niveau (3 sur 8 dont 1 victoire). Une Lionne sur PSF (7 sur 9 dont 2 victoires et 2 places
sur le tracé). Confiée pour la première fois à M. Guyon. A noter que Flag Fen (2è) l'avait
devancé le 25 février 2017 (3è) sur ce tracé précis, alors qu'elle lui rendait 7.5 kg,
elle le retrouve donc ici avec 9.5 kg d'avantage sur cette course. A bon entendeur.

15 Takadiyr H5 (15) 56 kg : V. Seguy/J. Parize : 5p2p(17)1p1p : Un fils du crack Manduro (lauréat de Groupe I sur 1600 m), inédit à ce niveau, à Cagnes et sur le sable...Qui a dit que les quintés étaient faciles ? Et pour faciliter le tout, il a tiré
la corde 15 et sera confié pour la première fois à Valentin Séguy qui a remporté le quinté du 19 janvier pour Jérôme Reynier (30/1). La bouteille à l'encre...Seuls repères,
il a la distance dans les jambes (5 sur 6 dont 3 victoires) et surtout a débuté sa carrière chez J.C. Rouget par une victoire sur cette distance, ce qui au départ est quand même un signe de classe intrinsèque, n'importe quel cheval ne débutant pas dans cette écurie classique. Retrouve Yume avec 7.5 kg d'avantage, sur sa dernière sortie pour 5 longueurs environ. A noter qu'il a peut-être subi ce jour la, le syndrome de la seconde course après une trop bonne rentrée (6 mois), courant à 12 jours. Au final, on peut se dire que si J.C. Rouget s'en est séparé c'est que ce n'est pas forcément bon signe, mais compte tenu de ses illustres origines (sa mère Takaniya était une Fabre/Aga Khan), et de l'éventuel syndrome de la seconde course, je n'irai pas si vite en besogne. Impasse risquée.

16 Xotic H9 (4) 54,5 kg : A. Crastus/D.&P. Prod'homme 7p3p(17)10p4p : On ne l'a pas
revu sur le sable (6 sur 14 dont 3 victoires) depuis mai 2017 (8 courses) et comme il fait
bien le tracé (2 sur 4 dont 1 victoire), il a bien évidemment sa chance en bas de tableau,
gardant des sabots acérés à 9 ans. A noter qu'il a enlevé ce quinté en 2015 sous 61 kg avec P.C. Boudot, corde 14. Moralité, ce sera juste une question de mental, s'il a
toujours envie d'en découdre, gare à lui à ce poids...Confié à A. Crastus (0 sur 1) bien placé corde 4. Dernière sortie en très souple à relativiser. A désormais deux courses
dans les jambes après trois mois d'absence. A glisser d'autorité dans une petite longue ou un champ réduit.

Le prono de J.M. Lefebvre l'entraîneur à suivre du Parisien : 5-4-9-8-11-16-2-13
Le prono de J. P. Gauvin en tête du concours du Parisien : 4-2-6-12-9-5-13-16
(Vous noterez la difficulté de pronostiquer les courses de plat ou le meilleur ici, atteint 140 points, alors qu'à l'attelé dès les premières courses ont navigue allègrement sur les 1000 points et +).

Le prono de M. Guyon    : 6-4-14-5-8-9-1-11

Le prono de C. Demuro  : 5-4-6-9-8-11-16-1
Le prono de Y. Barberot : 10-4-5-8-6-9-11-2
Le prono de N. Caullery : 11-5-9-14-12-7-2-3
Le prono de C. Soumillon pour Paris Courses : 4-9-16-8-13-2-6-14 

Impasses au quinté de Jackturf :

Les impasses de la synthèse de la presse de Paris Courses : 15-12 : Les plus cités : 11 (23 fois) 6 (22 fois) 9-8-4 (21 fois) 16 (17 fois) 5-7 (12 fois)
Les impasses de la synthèse des professionnels du Parisien : 15 : Les plus cités : 

4-5-9-11-6-8


Dernière minute : Y. Barberot est chaud bouillant avec son 10 Keravnos

Pour compléter mes jeux je tente un couplé et 2/4 : 1-10

6 quintés
9-4-8-6-11
9-4-8-6-2
9-4-8-6-3
9-4-8-11-2
5-14-8-16-7
5-14-4-11-13
Quinté en or
15-1-13-7-8

Bons jeux à tous !

Sélection du message

LOI ROTHSCHILD, LE SAVIEZ -VOUS ?

La loi Rothschild a été annulée au Canada le 26 janvier 2015 ! À quand la France ? (vidéo 3’57) Pour un État, le droit d’emprunt...

ARTICLE A LA UNE